KitBar4$
     
Stats du site :
103 Forums avec 30 inscrits.
3 Visiteurs en ligne
Galoula France ! Bricolages Projets Expériences PXE Tutoriels Moi Services Argent du NET Autres Liens  
 

Présentation du projet

 

Objectifs du projet

Ce projet consiste principalement à sauvegarder des postes nomades.

Ces postes ont un plus grand risque de pertes de données dû au fait qu’ils soient nomades, mais le projet pourra bien évidemment sauvegarder des postes « fixes ».

Du plus nous devons pouvoirs restaurer ces données dans de manières complètes ou ciblées.

Ce projet me permettra personnellement d’améliorer mes connaissances dans certains domaines dont celui de projet pressionnel.

 

Lexique et explication des termes techniques concernant le projet

Lexique

PXE : Le sigle anglais de « Preboot Execution Environment », un environnement de démarrage d'ordinateurs en réseau;

DHCP : « Dynamic Host Configuration Protocol » est un terme anglais désignant un protocole réseau dont le rôle est d'assurer la configuration automatique des paramètres TCP/IP d'une station, notamment en lui assignant automatiquement une adresse IP et un masque de sous réseau.

TFTP : « Trivial File Transfert Protocol » ou « Protocole simplifié de transfert de fichiers » est un protocole simplifié de transfert de fichiers.

SAMBA : Samba est un logiciel libre sous licence GPL supportant le protocole SMB/CIFS. Ce protocole est employé par Microsoft pour le partage de diverses ressources (fichiers, imprimantes, etc.) entre ordinateurs équipés de Windows. Samba permet aux systèmes Unix d'accéder aux ressources de ces systèmes et vice-versa.

 

Explication technique sur le fonctionnement du projet

Pour commencer, nous devons savoir comment se déroule la phase de démarrage d’un client via le PXE.

  • 1) Le BIOS du Client demande à la carte réseau d’activer sa ROM PXE.

    2) La ROM PXE vas essayer de récupérer une adresse IP auprès du DHCP

    3) Le serveur DHCP en profite pour donné à la ROM PXE quel fichier est à télécharger par TFTP et sur quel serveur il se connecteras.

    4) La ROM PXE envois certaines information (notamment quel est son ID matériel de la carte réseau) au serveur PXE.

    5) La ROM PXE télécharge par TFTP le fichier indiqué par le serveur DHCP.

  • Les étapes de démarrage par PXE proprement dictent se finissent ici.

    Le fichier pris auprès du serveur TFTP prend la main pour continuer le téléchargement du système.

    Dans ce projet c’est PXELinux.0 qui prendra le relais.

    Ce logiciel va permettre de continuer, de télécharger un certain nombre de fichier via TFTP.
    Ces fichiers vont être mit en RAM sur le client. Dans notre solution, ces fichiers vous monter un partage réseau SAMBA, pour lancer directement depuis le réseau une version de Windows PE, qui lui à son tour nous donnera la main sur Norton Ghost 8 et les disques dur du client.

    Choix pour la réalisation du projet

    Pour la création de ce projet, j’ai eu le droit à plusieurs solutions logicielles et matérielles.

    Les choix Matériel

    Pour ce qui concerne le choix du matériel pour la réalisation de ce projet avec la contrainte « un minimum de matériel immobilisé » j’ai opté pour les solutions suivantes :

  • - Un ordinateur type PC x86

  • Ce type de machine est très rependue sur le marché, et peu coûteuse.

    Ceci permet un support rapide en cas de soucis logiciels car la plupart des logiciel son développés uniquement sur cette architecture.

    Par exemple le logiciel de sauvegarde « Symantec Norton Ghost 8 »qui a été retenu pour ce projet ne fonctionne que sur ce type d’architecture.

    Cet ordinateur n’as pas besoin d’une puissance des plus extraordinaire :
    La maquette à été faite sur un PC datant de plus de quatre années.

    C’est un PC de type Pentium III avec 933 Mhz et 512 de mémoire vive.

  • - Matériel réseau Ethernet

  • Ce type de réseau est le plus répandu en entreprise.

    En effet quasiment toutes les machines vendues actuellement possèdent des cartes de mise en réseau de type Ethernet. Ce type de réseau est assez rapide, des débits allants de 10 Méga Bit par secondes à 10 Giga Bit par secondes. De plus les cartes de différentes vitesses sont compatibles entre elles et le matériel d’interconnexion. Pour la maquette j’ai utilise un réseau en 100 Méga Bit par secondes, qui suffit amplement pour la création d’image.

  • - Solution de stockage

  • Le stockage est le point faible de ce type de serveur.
    Nous devons avoir un maximum de plus avec un maximum tolérances de pannes.

    En effet les images sont des fichiers très lourds et importants.
    De plus nous devons avoir des débit assez fort pour pouvoirs gagner du temps de création de l’image.

    Pour cella je recommande fortement une solution de stockage sur plusieurs disques durs :

    Un contenant le système d’exploitation, et une solution en RAID de niveau 5 pour ce qui concerne les données utilisateurs : Les images.

    Dans la maquette crée, j’ai utilisé un disque système, plus un disque Données sans RAID de niveau 5.

    Les choix logiciels

  • - Le système d’exploitation

  • Concernant le système d’exploitation serveur libre, nous en avons un nombre impressionnant pour la plupart basé sur UNIX.

    J’ai choisis un système Linux basé sur UNIX dans la série des Linux.

    Ces systèmes sont pour la plupart libre et open sources. Ce qui permet des mises à jours rapides en cas de faillent.

    Le système que j’ai sélectionné est Debian.
    Celui-ci est plus orienté serveur et existe en trois distribution connues : Stable, Testing, Unstable. J’ai choisis la version stable car nous n’avons pas de périphériques qui ne sont pas officiellement support par cette distribution, et quand cette distribution passe en « stable » il est réellement stable. De plus la distribution Debian est plus orientée Serveur contrairement à par exemple « Mandriva » qui elle est plus pour les postes de travail particuliers.

  • - Le serveur DHCP

  • Ce service est obligatoire à cause de la contrainte « Monter le serveur en dehors du réseau existant de l’entreprise ».
    Notre système d’exploitation libre peut fournir plusieurs serveurs DHCP.
    J’ai choisis le serveur DHCPD3 qui est un serveur très utilisé dû à sa robustesse, et ses options. Celui-ci support l’apport d’informations pour donnée le nom du serveur ainsi que le nom de fichier à télécharger par TFTP.

  • - Le serveur TFTP

  • C’est lui qui m’a posé le plus de problèmes dû aux systèmes de fichiers propres aux systèmes d’exploitations.

    J’ai eu as tester plus de 3 types de serveurs TFTP avant d’arriver à mes fins.

    tftpd êtes trop simple et ne supportais pas les arborescences séparée pas les antislash (Windows).

    Tftpserver fonctionnait sur le projet, mais celui-ci plantait systématiquement à la 512ieme requête de téléchargement. Vu le nombre important de fichier qui passe l’or du démarrage, seul deux lancements du client via PXE suffisaient à faire planter mon serveur PXE avec une erreur de type « Thread error ».

    J’ai donc trouvé un serveur tftp-hpa, qui lui a pût pallier à pas mal de mes soucis, car celui-ci fonctionne très bien.

  • - Le logiciel de sauvegarde

  • Nous avons plusieurs solutions connus ou moins connues. Certains logiciel ne fonctionne que sur un client on line (logiciel mis en route directement sur le client même) solution oubliée car il faut l’installer sur chaque client et la fiabilité est pas à 100% sûre en cas de crash système. Nous avons des solutions libres, mais pour la plupart le système de fichier NTFS n’est pas officiellement support, mais n’est qu’a un stade de test. Vu qu’as RTL tous les postes sont en NTFS ces solutions ont été oubliés. J’ai donc choisis Symentec Norton Ghost 8, pour sa robustesse, ses performances et son support du NTFS. La licence de ce logiciel n’est pas excessive : environ 80€ par client actif.

    ©CopyRight 2000 - 2017 - Galoula.net par Galoula - Tous droits réservés.

    Valid CSS!